Le Petit carnet du chanteur


Un livret pour stimuler votre créativité et mieux comprendre le chanteur qui est en vous !
En savoir plus...

Idées cadeaux


Offrez des cours de chant ou du coaching ! Choisissez ce que vous souhaitez offrir puis contactez-nous pour obtenir un bon cadeau personnalisé.

Facebook


Rejoignez-nous sur Facebook, suivez nos actualités facilement !

Ateliers d'expression vocale et corporelle


Envie de développer votre capacité d'interprétation, et d'explorer l'univers de la scène avec d'autres chanteurs ? Rejoignez nos ateliers à Bordeaux, consultez-nous pour connaître la date du prochain !

Cours de chant par internet


Vous habitez loin du studio ? Prenez vos cours de chant depuis chez vous en visioconférence. Il vous suffit d'une webcam et du logiciel gratuit Skype.

Newsletter Mai 2019

 

POURQUOI IL N'EXISTE AUCUN TRUC MIRACLE

POUR TRANSFORMER VOTRE VOIX,

ET POURQUOI C'EST UNE BONNE NOUVELLE

 

 

En tant que chanteur, un de nos objectifs est de progresser - je connais aussi de bons moyens si vous souhaitez régresser et vous détruire la voix mais c'est un autre sujet - bref, on a envie de progresser, et en général, on aimerait bien que ces progrès arrivent le plus vite possible.

 

 

- "Doc, si je retourne dans le passé en sachant ce que je sais aujourd'hui, deviendrai-je un meilleur chanteur plus vite ?"

- "Voilà une question pertinente Marty !"

 

 

Fatalement, un jour où l'autre, on cherche tous un truc miracle, un tuyau méconnu, qui permettrait de résoudre rapidement les principaux problèmes que l'on rencontre dans notre pratique vocale.

 

On cherche sur internet, on demande à nos amis chanteurs, on demande à notre prof de chant si, tout de même, il n'existerait pas un truc génial qui pourrait accélérer le processus ou débloquer un aspect de manière radicale et rapide...

 

 

Il arrive parfois qu'on ait l'impression d'avoir trouvé le truc magique : quand un outil bien employé en cours de chant débloque un problème (du coup on essaie de l'appliquer à toutes les sauces), quand un ami nous dit qu'il a un truc (on se dit que ça va marcher pour nous aussi), quand on tombe sur une vidéo sur internet qui nous promet LA solution pour résoudre nos problèmes ("gagnez 12 octaves et 50 décibels avec ce simple exercice !").

 

Dans la majorité des cas, cet emballement fait rapidement la place à une déconfiture d'autant plus amère que l'attente était grande : on se rend compte que ce truc ne résout pas tout, parfois même rien du tout, ou qu'il peut créer d'autres difficultés.

 

En fait, un jour, il faut faire face à la réalité : il n'y a aucun truc miracle, aucune solution magique, aucun raccourci ou accélérateur de temps qui peut transformer notre voix du jour au lendemain.

 

Il n'y a qu'une seule option pour faire de gros progrès : travailler bien, régulièrement, et longtemps.

 

Quelle déception ! On aurait tant aimé y croire !

 

 

Ceci dit, si on y réfléchit 2 secondes, il y a déjà une explication logique à cela : chanter, c'est combiner l'artillerie lourde et le travail de dentellière.

 

Chanter consiste à coordonner quelque chose comme 200 muscles ensemble, et plusieurs systèmes organiques (les systèmes phonatoire, respiratoire, postural...).

 

 

Ça ne vous parle pas assez ? Imaginez une marionnette à fils pour laquelle une seule personne devrait gérer 200 fils en même temps pour la faire fonctionner... Cela semble complexe non ?

Alors coordonner 200 muscles de la bonne manière avec juste un "bon tuyau", on peut concevoir que cela devient illusoire.

 

D'autre part, les chanteurs croient souvent, à tort, que quand ils auront atteint un objectif particulier, ils atteindront le Saint Graal : "quand je pourrai chanter aussi fort que...", "quand je serai capable de faire ces notes aiguës...", "quand je serai capable de chanter cette chanson là...".

 

"Si je bois dans le Saint Graal, je pourrai chanter aussi bien que Freddie Mercury !"

 

Mais il y a un élément qu'ils oublient : chanter mieux va toujours de pair avec mieux percevoir.

 

Autrement dit, si on travaille bien, notre voix progresse, et notre oreille progresse également : on entend plus de petites subtilités que l'on n'avait pas remarquées avant dans ce que font les bons chanteurs : un timbre un peu plus intense, une manière de placer le vibrato, une articulation un peu plus précise, un changement particulier de volume...

 

Et avec la pratique, on se rend compte que simplement obtenir un timbre un peu meilleur sur une note peut être très complexe !

 

On comprend alors que si la voix de ce chanteur sonne si "professionnelle", c'est parce-qu'elle assemble énormément de subtilités que l'on comprend seulement avec le temps.

 

L'objectif qu'on s'était fixé n'était en fait que le début d'un cheminement très élaboré... et donc très long.

 

Frustrant ? Forcément, à un moment ou un autre !

 

Mais je vous invite à réfléchir à un dernier point, qui non seulement explique cette progression lente, mais la rend même indispensable : notre voix, c'est nous-même.

 

Notre voix reflète qui nous sommes : timide, joyeux, râleur, impatient, pondéré, curieux, prétentieux, généreux, il n'est pas un aspect de notre personnalité qui ne finisse par ressortir pendant les cours.

 

Je ne connais aucun chanteur digne de ce nom qui n'ait pas appris à se connaître et à travailler sur son caractère en apprenant le chant :

 

L'impatient devra patienter, le bordélique devra s'organiser, le timide devra oser, le rationnel devra s'ouvrir à l'émotionnel, l'intransigeant devra accepter le doute, etc.

 

 

Donc, pour que notre voix évolue, notre personnalité doit aussi évoluer.

 

Et, pour qu'elles soient harmonieuses, toutes les transformations demandent du temps :

 

Le temps de comprendre qui nous sommes, d'accepter certains aspects de notre personnalité, d'en remettre d'autres en question, de nuancer nos convictions...

 

Et le temps de se rendre compte aussi que l'épanouissement se trouve dans le cheminement, et pas dans la destination : autrement dit, le temps d'apprécier le fait d'évoluer chacun à sa vitesse, d'apprécier les petits progrès quotidiens, de trouver du plaisir dans ce que l'on sait déjà faire, etc.

 

Au final, quand on y réfléchit, les choses sont bien faites : notre voix évolue certes avec l'amélioration de notre coordination musculaire, mais aussi avec les nécessités de notre vie intérieure.

 

Alors, plutôt que de ressasser votre frustration sur la lenteur de vos progrès, apprenez à apprécier le voyage, découvrir qui vous êtes, et grandir dans cet apprentissage !