Le Petit carnet du chanteur


Un livret pour stimuler votre créativité et mieux comprendre le chanteur qui est en vous !
En savoir plus...

Idées cadeaux


Offrez des cours de chant ou du coaching ! Choisissez ce que vous souhaitez offrir puis contactez-nous pour obtenir un bon cadeau personnalisé.

Facebook


Rejoignez-nous sur Facebook, suivez nos actualités facilement !

Ateliers d'expression vocale et corporelle


Envie de développer votre capacité d'interprétation, et d'explorer l'univers de la scène avec d'autres chanteurs ? Rejoignez nos ateliers à Bordeaux, consultez-nous pour connaître la date du prochain !

Cours de chant par internet


Vous habitez loin du studio ? Prenez vos cours de chant depuis chez vous en visioconférence. Il vous suffit d'une webcam et du logiciel gratuit Skype.

Newsletter octobre 2016

 

L'INVITÉE SUR YOUTUBE : INTERVIEW D'ASTRID BOURREL

Prendre confiance en soi quand on est dyslexique et dysphasique

 

 

"Quand tu m'as demandée si j'étais prête à mettre mes chansons en ligne sur la chaine du studio, au début la décision a été difficile à prendre. Mais j'ai décidé de le faire, pour m'aider à m'accepter comme je suis, et parce-que je pense que mon témoignage peut être utile aux gens." 

 

 

 

Enregistrer des chansons est toujours un challenge, mais cela peut l’être encore plus pour les personnes ayant des difficultés particulières concernant les textes, les mots, et leur prononciation.

Astrid est une jeune femme qui a enregistré deux chansons au studio, et sa performance est d’autant plus admirable qu’elle est atteinte d'un handicap que l'on peut résumer en 2 aspects importants : la dyslexie (trouble du langage écrit et de la compréhension écrite) et la dysphasie (troubles du langage parlé et de la compréhension orale).

 

La lecture et l’expression orale étant des clés de la communication en société, les enfants atteints de ces problèmes ont souvent des problèmes d’échec scolaire, des difficultés d’insertion sociale, et les difficultés se prolongent à l'âge adulte.

L’orthophonie et l'accompagnement psychologiques sont des éléments majeurs du traitement, mais de nombreux articles font également état de l’impact positif de l’apprentissage de la musique en complément (voir cet article).

Le témoignage d’Astrid est une preuve supplémentaire de l’efficacité du chant sur ce genre de troubles, autant pour faciliter l’émission vocale que pour le travail mental. Voici son interview !

 

 

 

Qui es-tu, et peux-tu nous présenter ton parcours ?

Je m'appelle Astrid, j'ai 22 ans, j'habite Lempaut dans le Tarn, et je suis étudiante en arts, design et architecture. En tant que musicienne, j'ai fait 10 ans de piano, 6 ans de guitare et 2 ans de batterie, ainsi que des cours de chant depuis 2 ans au Studio Excell Voice.

 

Quels sont tes styles de musique et chanteurs préférés ?

J'aime en particulier le rock, le rock'n roll, le metal, et la pop contemporaine. Pour les groupes j'aime Kyo, Evanescence, Bullet for my Valentine, mais aussi Elvis Presley ! J'aime Amy Lee d'Evanescence pour sa capacité vocale et sa puissance, et Rihanna pour la variété de son timbre.

 

Comment as-tu été amenée à solliciter le Studio Excell Voice, et pourquoi ?

J'avais fait des recherches sur internet, j'ai trouvé le studio qui était juste à côté de chez moi à l'époque, et j'ai eu envie de reprendre le chant pour poursuivre ma passion de la musique.

 

Qu'est-ce qui t'as donné envie de continuer à travailler avec moi après ton premier cours ?

J'adore les cours, et notre entente très amicale. Les cours m'ont permis de gagner en confiance en moi, d'échauffer correctement ma voix chantée, etc.

Mais j'ai aussi découvert que je pouvais travailler ma voix parlée ! En effet, je suis dyslexique et dysphasique. Les cours m'ont aidée à mieux articuler, et à ne pas être bloquée par certains sons. Du coup cela m'a aussi aidée à mieux m'exprimer au quotidien, et cela a été renforcé par le stage d'interprétation que j'ai fait avec toi.

 

 

LA DYSLEXIE ET AUTRES TROUBLES "DYS"

 

(Source

 

Peux-tu nous expliquer en quoi consistent tes troubles, et comment cela se manifeste pour toi au quotidien ? 

Pour faire simple, on peut dire que la dyslexie correspond à une difficulté sur la lecture : on confond les lettres, les mots, les chiffres... Lire est très dur, écrire aussi. Je ne peux pas lire et comprendre à la fois.

La dysphasie correspond à une difficulté sur le langage parlé et/ou la compréhension orale. C'est compliqué d'écouter quelqu'un, et de comprendre ce que dit la personne. C'est aussi compliqué quand je veux m'exprimer.

Pour être précise, je souffre également de dysorthographie, dyscalculie et dysharmonie. Je bloque pour des choses aussi simples que rendre la monnaie. 

Les symptômes empirent avec le stress, par exemple je lis mieux si je suis seule qu'entourée de gens.

 

Je trouve pourtant que tu t'exprimes bien par rapport à ce que tu nous décris.

J'ai réussi à bien progresser sur l'expression orale grâce... à la moquerie des gens. Ça m'a boostée pour progresser, mais ça a tout de même mis un gros coup à ma confiance en moi.

 

En quoi ces troubles t'ont-ils gênée dans tes études et ta vie professionnelle ?

Au niveau des études, j'ai droit à des aides spéciales, mais il faut que les écoles s'adaptent, et plus on monte en études, moins elles veulent.

Par exemple j'ai droit à une personne qui m'accompagne en cours, pour reformuler ce que dit le prof et m'écrire le cours, me reformuler les questions pendant les contrôles, etc. Cela les embête car ils disent que ça perturbe la classe et que cela me met à l'écart, et que du coup les autres élèves risquent d'être contre moi.

J'ai aussi droit à un ordinateur portable, mais idem, ils disent que cela crée une différence, et comme ils ne veulent pas non plus donner leurs cours sur clé USB de peur que quelqu'un ne les mette en ligne ...

Dans les études supérieures, souvent les écoles tiennent à leur pourcentage de réussite, et comme les "dys" risquent de faire baisser la moyenne, on te fait un peu comprendre que tu gênes. De toute manière il faut aussi s'adapter au niveau et aux technologies des écoles supérieures, et pour moi c'est compliqué. 

En Belgique et en Allemagne, les élèves en bac général qui sont dyslexiques ne sont pas autant pénalisés, ils en tiennent compte dans les notations. J'aimerais que ce soit le cas aussi en France !

Pour ce qui est de la vie professionnelle ensuite, les gens comme moi trouvent très rarement des emplois, et parfois même ils sont employés par des entreprises qui sont surtout intéressées par les aides financières pour l'embauche d'handicapés... Cela m'est arrivé une fois, je me suis fait virer dès que les aides se sont arrêtées, ça m'a dégoûtée.

 

 

Voici un schéma sur la dyslexie. On peut également consulter un schéma sur la dysphasie, et un schéma sur les atouts des "dys". Ces schémas ont été conseillés par Astrid.

 

Avais-tu lu l'interview d'Angélique, qui a des problèmes musculaires et est en fauteuil roulant ? C'est une autre forme de handicap, cela t'a-t-il interpelée ?

Oui. Ceci dit, j'ai aussi vu des gens être très prévenants envers les handicapés physiques. De mon côté, comme il n'y a pas de problème physique visible, les gens croient que je fais exprès de buter sur les mots pour les ennuyer ou me moquer d'eux. Il ne considèrent pas ça comme un handicap, alors que s'en est un. Parfois ils sont même agressifs, et je dois dire que le pire venait non pas d'ados mais d'adultes, du personnel enseignant par exemple.

 

Les troubles "dys" t'ont-ils perturbée également dans ton apprentissage de la musique ?

Ça aurait pu, car la dysphasie implique que les deux parties du cerveau ne se coordonnent pas bien ; mais du coup travailler la batterie et la guitare, dissocier le travail des parties du corps, m'a bien aidée, et je m'en suis bien sortie ! Le plus dur pour moi c'est la compréhension orale.

 

Fais-tu partie d'une association de soutien aux personnes dyslexiques ?

Non. Ces associations aident surtout les enfants, et donnent tout de même quelques conseils pour les adultes. Il y a maintenant de plus en plus d'aides pour les "dys", cela a commencé à se mettre en place dans la génération juste après moi : des écoles spécialisées, des adaptations pour passer le code au permis de conduire...

Par contre je suis sur les réseaux spécialisés sur facebook, j'aime témoigner pour donner des conseils aux parents d'enfants "dys".

 

En dehors de la musique, est-il ressorti une expérience positive de tes problèmes ?

Lors de mes études de mise à niveau en arts appliquées, il y a 3 ans, j'avais un contrôle sur le thème de la colère, et j'ai écrit une expérience personnelle. J'ai offert ce texte à mon prof de soutien, qui l'a fait lire à un éditeur... qui a voulu l'éditer. J'ai ajouté des dessins, j'ai fait la présentation et la maquette avec un logiciel, et mon texte est devenu un livre ! Je teste aussi les jeux chez cet éditeur, avant leur parution.

 

Livre : "Dyslexie, dysphasie, dysorthographie et colères noires", par Astrid Bourrel (actuellement en rupture de stock)

 

L'ENREGISTREMENT DES CHANSONS

 

Peux-tu nous expliquer comment est né ton projet d'enregistrement avec le studio ?

D'une part je voulais marquer le coup et voir mes progrès après un an de cours. D'autres part j'avais pour projet de chanter à un concert de fin de stage avec toi et j'ai dû annuler, du coup je voulais tout de même garder un souvenir de mon travail.

 

Qu’as-tu apprécié dans les conditions d’enregistrement ?

Je ne connaissais pas du tout l'univers de l'enregistrement, et chanter avec un casque sur les oreilles peut être perturbant. En fait ça a été une super expérience, j'étais timide au début mais très vite mise à l'aise. J'ai aimé l'ambiance, j'ai aussi aimé découvrir les principes de l'enregistrement avec un logiciel. Et puis c'était chouette d'avoir des photos de l'enregistrement, ça fait encore plus de souvenirs !

 

As-tu trouvé que le travail de préparation à l'enregistrement, pendant les cours précédents, était pertinent, en particulier par rapport aux aspects "dys" ?

Oui ! J'ai trouvé que j'étais bien préparée. Pendant les cours on a bien travaillé tous les sons qui me posaient problème, on a pris le temps nécessaire pour tous les mots sur lesquels je butais.

Le jour même aussi, l'organisation et la durée étaient très bien ; l'échauffement vocal avant, c'était super. En fait, une fois que la pression retombe, j'ai trouvé que c'était trop court et j'avais envie de continuer !

 

 

Ce travail et son résultat t'ont-ils ouvert des perspectives ou donné des envies ?

L'enregistrement permet d'avoir des avis extérieurs, et comme ils ont été positifs, ça fait du bien et ça donne confiance en soi.

En projet, j'aimerais continuer les cours de chant avec toi, faire d'autres enregistrements, participer à d'autres stages-concerts que tu organises, et pourquoi pas monter un groupe si j'ai le temps.

 

Au final, que retiens-tu de ton travail au studio ?

Tout me plait au studio ! J'aime ta compréhension et ta patience envers moi, et tes explications très claires, même quand on travaille le solfège ! Tu n'hésites pas à me répéter plusieurs fois les choses pour que j'apprenne à ma vitesse.

C'est parfait d'avoir les enregistrements des cours pour travailler seule ensuite ; j'aime les réécouter ou chanter par dessus, parfois même dans ma voiture, ça permet d'entretenir la voix. Et après mon déménagement, j'ai pris mes cours de chant par skype et j'ai trouvé que c'était super, malgré ce qu'on peut croire quand on ne l'a jamais fait !

J'ai vraiment pris confiance en moi grâce aux cours et au stage. Je vais maintenant parfois chanter sur des karaokés en soirée avec des amis, avant je n'aurais jamais pu !

Et puis, quand tu m'as demandé si j'étais prête à mettre mes chansons en ligne sur la chaine du studio, au début la décision a été difficile à prendre. Mais j'ai décidé de le faire, pour m'aider à m'accepter comme je suis, et parce-que je pense que mon témoignage peut être utile aux gens.

 

 

Merci beaucoup Astrid, pour ce beau témoignage... Bravo pour ton travail et ton courage !

 

Pour découvrir les chansons d'Astrid, RDV dans la playlist des élèves !

Chansons : Pas toi (JJ Goldman) - Libérée, délivrée (Frozen)

- Abonnez-vous à la chaine pour être informé de toutes les vidéos publiées : cliquez sur l'icône rouge "S'abonner" -

 

***

 

LA VIDÉO D'INSPIRATION DU MOIS : musiques de films et créativité

 

 

Vous pourrez retrouver cette vidéo dans notre playlist "inspiration".

Voici une vidéo très intéressante sur les musiques de film, pour découvrir le processus de production et ses points faibles. Et une conclusion qui s’applique à toute création musicale en général !

(Rappel : sous titrage et traduction accessibles en cliquant sur la petite roue dentée en bas à droite de la vidéo !)

 

L'ARTICLE DU MOIS : organiser son travail personnel de la musique

 

Un article sur le site de France Musique valable aussi bien pour les adultes que les enfants : hé oui, pour progresser en musique (comme ailleurs), il faut travailler régulièrement ET de manière qualitative ! 


Voilà qui prolonge bien l’article de la newsletter précédente, sur comment se fixer un bon objectif au chant !