Le Petit carnet du chanteur


Un livret pour stimuler votre créativité et mieux comprendre le chanteur qui est en vous !
En savoir plus...

Idées cadeaux


Offrez des cours de chant ou du coaching ! Choisissez ce que vous souhaitez offrir puis contactez-nous pour obtenir un bon cadeau personnalisé.

Facebook


Rejoignez-nous sur Facebook, suivez nos actualités facilement !

Ateliers d'expression vocale et corporelle


Envie de développer votre capacité d'interprétation, et d'explorer l'univers de la scène avec d'autres chanteurs ? Rejoignez nos ateliers à Bordeaux, consultez-nous pour connaître la date du prochain !

Cours de chant par internet


Vous habitez loin du studio ? Prenez vos cours de chant depuis chez vous en visioconférence. Il vous suffit d'une webcam et du logiciel gratuit Skype.

Newsletter avril 2017

 

J'AI TESTÉ POUR VOUS : DES ENREGISTREURS !

 

Aujourd'hui, parlons petit matériel ! Récemment j'ai voulu m'équiper avec un nouvel enregistreur vocal "simple", et j'ai pensé vous faire bénéficier de mes tests comparatifs.

 

J'utilise depuis un bon moment 2 enregistreurs qui se complètent bien :

- un enregistreur plutôt performant (Tascam DR 05), dont le prix tourne entre 90 et 100€, pour enregistrer mes cours ou ceux de mes élèves, des répétitions ou des conférences ; la qualité d'enregistrement est très bonne, mais la qualité de restitution sonore de l'enregistreur lui-même est franchement mauvaise. Il faut donc lire les fichiers sur ordinateur pour que l'écoute soit plaisante. Il est trop encombrant et fragile pour être transporté "en vrac" dans un sac.


- un dictaphone basique (Sony ICD BX-700) acheté il y a quelques années pour environ 20€, qui me sert à mémoriser des idées et à travailler ma voix sur des exercices d'écoute immédiate. Il est peu encombrant et pratique (allumage immédiat, fonctions de base en accès direct). Aussi basique soit-il, ce dictaphone offre une bonne restitution du son en lecture directe.

Son seul défaut, par rapport à l'utilisation que j'en ai, est qu'il ne possède pas de connectique USB. Donc impossible de transférer rapidement les fichiers sur ordinateur si je le souhaite, je dois enregistrer la sortie casque sur l'ordinateur en temps réel, ce qui est contraignant et prend du temps !

 

J'ai donc décidé de chercher un nouvel enregistreur "intermédiaire", répondant aux critères suivants :

- un rendu sonore de la voix chantée équivalent à mon Sony pour la lecture directe ;

- une connectique USB pour le transfert rapide sur ordinateur ;

- une tarif modéré mais compatible avec un son acceptable. J'imaginais trouver un produit dont le prix se situerait entre le Sony et le Tascam.

Précision : j'ai testé tous les enregistreurs en effectuant quelques gammes chantées de près et de loin.

 

Voici les étapes de ma recherche :

 

1) Prendre la gamme de produits de mon dictaphone, mais avec plus de fonctionnalités 

 

Etant très satisfaite de la qualité du son de mon Sony, j'ai voulu tenter le Sony ICD - PX 240. Je l'ai acheté sur Amazon, les avis d'utilisateurs étaient plutôt positifs. Dès la première utilisation, un bruit de fond très pénible à la lecture m'a découragée de l'utiliser : de près ou de loin, avec des sons forts ou légers, le bruit persistait. J'ai heureusement pu le renvoyer et me le faire rembourser.

 

2) Chercher d'autres produits sur internet

 

J'ai passé pas mal de temps à éplucher des articles et des comparatifs ; il ressort un problème récurrent sur ces appareils, même dans les gammes de prix un peu plus élevées : la qualité du son ne fait pas l'unanimité. On peut voir ici un commentaire d'une chanteuse qui a testé un Philipps DVT 1100 à 80€ et n'en est pas satisfaite :

"J'avoue que je regrette mon achat. J'ai choisi cette marque parce que c'est une marque de référence, mais la qualité du son est vraiment très médiocre.
Si je l'utilise pour enregistrer un texte court et le retranscrire ensuite, aucun souci.
Mais il ne faut pas de bruit de fond ! Sinon, on ne comprend plus rien.
(...) Quant à la voix "chantée", il vaut mieux l'oublier......L'enregistreur d'un simple téléphone est cent fois plus fidèle et agréable à l'écoute."

J'ai finalement envisagé de passer sur un produit plus cher dans une marque spécialisée en dictaphones telle qu'Olympus, en espérant obtenir un meilleur rendu sonore.

 

3) Tester une marque spécialisée

 

Je me suis rendue à la FNAC en espérant tester leurs enregistreurs, sachant qu'ils avaient des Olympus. Mauvaise pioche : il n'est pas possible de tester les produits sur place. Le choix des modèles est réduit ; après discussion avec un vendeur, je me décide pour un Olympus WS 806. (environ 80€).

Bilan : le rendu de la voix est trop aigu, désagréable pour les oreilles. La caissière de la FNAC m'avait précisé que je pouvais rendre le produit s'il ne me satisfaisait pas, mais avait juste oublié de me préciser que ce serait en échange d'un bon d'achat à utiliser en une fois, et avec une décote... Heureusement que j'avais d'autres achats à faire...

J'ai également testé l'Olympus VN 733 auprès d'élèves qui le possédaient : j'ai trouvé le son également trop aigu, le rendu n'est plaisant que de loin, ce qui limite aussi la précision de l'écoute.

 

Pour ces deux appareils, on constate que le haut-parleur est de petite taille, donc favorise un son assez agressif :

 

4) Tester les enregistreurs des smartphones

 

En désespoir de cause, j'ai décidé de tester des enregistreurs vocaux présents sur des smartphones ; on peut utiliser les fonctions d'enregistrement grâce à des applications "dictaphone" ou "enregistreur vocal" pré-installées ou en téléchargement gratuit.

Samsung Galaxy J5 et Ace 4 : l'enregistrement est bon et la restitution agréable, malgré une très légère saturation de près pour l'Ace et un tout petit peu trop d'aigus.

Iphone 5 et 7 : la qualité du son est très satisfaisante de près et de loin, le son reste équilibré. Il m'a semblé que l'Iphone 5 avait un son un peu plus rond et agréable que le 7, mais n'ayant pas testé les deux appareils au même moment, je ne peux pas en être certaine.

Ces résultats sont étonnants, d'autant plus que ces appareils ne présentent pas de haut-parleurs de grande taille. Il semblerait donc que ce soit les composants de la chaine de restitution du son qui soient de qualité supérieure aux enregistreurs testés.

 

CONCLUSION

 

A priori, trouver un dictaphone avec connectique USB et une bonne restitution du son à moins de 100€, c'est un peu chercher le mouton à 5 pattes ! Les dictaphones testés présentent un enregistrement de qualité parfois très satisfaisante, mais un rendu en lecture directe pénible à l'oreille.

On pourra m'opposer que ces dictaphones sont prévus pour la voix parlée à l'origine, et qu'une qualité de rendu moindre n'est pas pénalisante dans le contexte d'utilisation normale. Certes, mais l'écoute reste néanmoins peu agréable et fatigante pour l'oreille ; cela ne donne pas envie !

Il est étonnant de constater que les smartphone sont au final beaucoup plus efficaces dans ce rôle que les enregistreurs que j'ai testés.

Je pensais trouver un produit pas trop coûteux que j'aurais pu conseiller à des élèves par la suite. En l’occurrence, pour les chanteurs n'ayant pas les moyens d'avoir un enregistreur de haute qualité, pour une écoute immédiate, ou pour une prise de note vocale rapide, je conseille simplement d'utiliser son smartphone : le son est très satisfaisant, en particulier chez Apple, et bien supérieur à celui des dictaphones de gamme moyenne que j'ai testés.

Et pour ma part... pour le moment je vais conserver mon vieux Sony, dommage que je n'aie pas d'iphone !